Menu
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > PRIMES INAMI POUR LES GENERALISTES

PRIMES INAMI POUR LES GENERALISTES

Le 08 septembre 2016
INFORMATISATION DES MEDECINS GENERALISTES

INAMI - ALLOCATIONS

La «grosse» prime des généralistes…
La nouvelle convention instaure une «prime intégrée» pour les généralistes qui s’informatisent. Et si vous n’en remplissez pas encore les critères cette année ?

Vers une seule grosse prime. Jusqu’ici, un généraliste pouvait percevoir deux primes distinctes : d’une part, une prime de soutien à la pratique de médecine générale de 1 500 € (si vous êtes généraliste agréé, avez au moins 1 250 contacts-patients et participez au service de garde) et, d’autre part, une prime télématique de 817 € (si vous utilisez une suite logicielle agréée). La convention de 2016-2017 les a jointes.

Les paramètres à atteindre. Vous devez informatiser votre pratique. Il s’agirait d’utiliser, déjà au second semestre de 2016, des services «e-health» (prolongation électronique des DMG, prescription électronique, etc.). Au moins trois des six services e-health existants à raison d’un pourcentage déterminé. Vous obtenez alors 3 400 € de prime. Et même 4 550 € si vous atteignez cinq de ces paramètres.

Attention 1 ! Vous devez atteindre complètement le pourcentage prescrit. Pour la prescription électronique, vous devez p.ex. envoyer au moins 25 % des prescriptions avec Recip-e depuis le 1er  juillet 2016. Si vous ne parvenez qu’à 12,5 %, cela ne comptera pas pour la moitié.

Attention 2 ! Pour la prolongation des DMG via MyCareNet, vous devez atteindre l’objectif en 2016. Ce peut donc être encore p.ex. le 1er  décembre 2016. Le passage à MyCareNet est toutefois irréversible (plus de marche arrière) et complet (plus moyen de faire aucun dossier manuellement).

Irréalisable ? Comme ceci démarre en pleines vacances, que les formations doivent encore se tenir, etc., vous n’atteindrez peut-être pas les trois paramètres en 2016. Heureusement, vous percevez encore l’ancienne prime de 1 500 € dans ce cas. Comme les primes sont imposées, votre perte se limite à 950 € (1 900 € - 50 %) si vous n’êtes pas en SPRL ou 1 254 € (1 900 € - 34 %) si vous l’êtes. Sans compter les cotisations sociales…

Un regroupement enregistré. Si un associé n’atteint pas le niveau requis pour p.ex. un service e-health, mais que l’association y parvient en moyenne, l’associé obtient malgré tout le point correspondant.

Si vous atteignez trois paramètres en matière d’utilisation d’e-health en 2016, vous obtenez 1 900 € de plus. Il s’agit là toutefois d’un montant imposable et donc, le produit net supplémentaire sera de facto bien moindre.
Besoin d’informations ?

Nous répondons à
toutes vos questions

Contactez-nous